Naked and Famous denim.

Après Edwin et Bleu de Paname, je m’attaque à Naked and Famous.

Le jean est une affaire extrêmement compliquée lorsque l’on a des cuisses de cycliste et que l’on désire un jean plutôt resserré aux chevilles. A moins d’une coupe plus que carotte ou un sarouel c’est pas évident.
Amoureux de mon Bleu de Paname et n’ayant pas la possibilité d’en acheter ici, je m’essaye à Naked and Famous. Toile japonaise, selvedge, fabriqué au Canada, sans fioritures, à priori le jean idéal ?
Verdict, oui après une petite semaine il s’est détendu juste ce qu’il faut, la toile reste un peu rigide tout en laissant un peu de place pour vivre dedans.
Le modèle présenté est le « Weird Guy » en « indigo selvedge« , coupe plutôt droite un peu resserrée aux chevilles, il existe également en « left hand twill » qui aurait sûrement eu ma préférence mais indisponible.
Reste à voir comment il vieillit, rendez vous dans 2-3 ans, ou plus ?

Publicités