Escapade gourmande en Douaisis

En visite dans le nord de la France, voici mes bonnes adresses à Douai …

Une Histoire de Goûts : 54 rue de la mairie, 59500 Douai.

Une bien belle boutique comme on les aime, avec énormément de bonnes choses à l’intérieur, sur toutes les étagères de tous les murs.
En effet,vous y trouverez une sélection de bières conséquente pour satisfaire (à peu près) tous les goûts. Attention toutefois, pas de bières de soif ici, mais à déguster confortablement installé dans son canapé et surtout accompagné de quelques épicuriens complices qui vous aideront à écouler les stock…

Un large choix de bières comme je le disais, avec des produits originaux et au caractère bien trempé comme la Rochefort 10 (11,3°), une bière brune brassée en Belgique par des moines trappistes dans l’enceinte de l’abbaye.
Cette bière, comme la plupart des bières artisanales est une bière de fermentation haute, ce qui lui donne des arômes bien plus développés que les bières de fermentation basse.
La Rochefort existe aussi en 6 (7,8°) et 8 (9,2°), qui sont des bières à maltage simple contrairement à la 10 présentée ci-dessus.

J’invite les amateurs à se renseigner un peu plus sur le sujet, afin d’apprécier tout en sachant ce que l’on boit…

Une autre bière, la Page 24, brassée en France cette fois ci, qui existe en plusieurs déclinaisons : blanche, blonde, blonde Réserve Hildegarde, ambrée Réserve Hildegarde, blonde triple, à la chicorée, à la rhubarbe, Page 24 de Noël et un peu plus d’actualité la Page 24 de Printemps.

Plusieurs fois primées au salon de l’agriculture de Paris notamment, en plus de proposer un large choix, Page 24 propose des bières artisanales de grandes qualités.

On y trouve également des choses un peu plus insolite comme la Deus, qui est une bière extra fine brassée en Belgique puis transférée pour une longue maturation dans les caves champenoises en France. La Deus a.k.a « Le Brut des Flandres » se déguste ainsi dans une flûte et présente une mousse légère et abondante à la manière d’un champagne.

En plus de la bière, « Une Histoire de Goûts » c’est aussi une grande sélection de whisky, scotch et autres bourbons, on notera le Monkey Shoulder au goût légèrement vanillé si particulier.
Enfin, de quoi étancher toutes les soifs, même les plus raffinées avec ce Drappier cuvée Charles de Gaulle ou du Ruinart, mais aussi les non alcoolisées avec un large choix de limonades, jus de fruits et sirops artisanaux de grande qualité.

Après avoir bu un bon coup, on passe à table avec là encore des étagères qui regorgent de produits locaux artisanaux, « Les Délices des Flandres » proposent une large gamme de conserves, plats cuisinés, terrines et pâtés divers…
On note aussi la présence des conserves la belle-iloise, une référence pour les amateurs de « produits de la mer » ou encore l’intemporelle Comtesse du Barry.

Une fort bonne adresse pour tous les fricotins qui passeraient par là, n’hésitez pas à demander conseil au tenancier des lieux qui en plus de son accueil chaleureux, saura vous renseigner et vous guider vers le sans fautes.

 


 

 

Après s’être bien régalés, une autre belle échoppe Douaisienne où tout acheter pour la cuisine mais aussi quelques articles de quincaillerie…

A l’Homme de Fer : 93 Rue Bellain, 59500 Douai.

Le magasin est la plus vieille quincaillerie de la ville, un magasin à ne louper sous aucun prétexte et à visiter comme un musée !
On y trouve absolument tout, de la cuillère en bois à la marmite en passant par les bocaux, la coutellerie et autres objets de déco d’époque ou réédités.

Plaques en émail faites main en France… des pièces plutôt rares et de belle qualité prisées des collectionneurs.

 

Fin de ce périple Douaisien, je vous quitte avec quelques photos du vieux quartier à l’architecture riche où il fait bon se promener.
On notera le superbe beffroi du XIVème tout juste restauré et plus original, la prison où fut détenu Vidocq… Suivez le guide :

 

Publicités